La discipline

_Un entrepreneur paie toujours ses dettes_

L’un des premiers critères sur lesquels nous recrutons ou éliminons les projets accompagnés dans notre programme à CUBE, c’est la discipline, qui est intimement liée à la capacité d’exécution. Cette aptitude ou plutôt l’absence de cette aptitude élimine plus de plus 70% des jeunes qui demandent à se faire accompagner dans notre programme d’accompagnement PRIME https://www.saeicube.com/programmes. Nous recrutons en moyenne trente (30) projets en début d’année pour ne retenir que trois (03) en fin d’année. La plupart des projets sélectionnés en début d’année sur plus d’une centaine d’inscrits sont de superbes projets, innovants, intéressants, fascinants. Des projets qui te font dire : « Pourquoi je n’y ai jamais pensé ».

Puis vient l’étape où tu dois transformer les projets en entreprise et qui dit entreprise dit plan et qui dit plan dit rigueur, discipline et exécution. Et c’est là où les deux tiers partent.

La discipline est beaucoup liée à l’expression d’un devoir à accomplir, même si parfois cela doit aller à l’encontre de ses propres ambitions, le devoir passe avant et va au-delà de l’intérêt personnel.

S’il y a une série qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps, c’est bien Game of Thrones qui soit dit en passant est aussi une série pour entrepreneur, où on en apprend beaucoup sur les stratégies de conquête, d’acquisition, d’investissement, de retour d’échec, sur les plans foireux, sur des alliances improbables et d’autres choses. Bon la fin a été une vraie arnaque, cela n’empêche, cette série est sublime.

Personnellement, ce qui m’a marqué dans Game of Thrones est lié à mon personnage préféré : Tyrion Lannister. Je ne sais plus à quel épisode je l’ai entendu dire la première fois, mais ce fut à cet instant que j’ai eu envie de suivre cette série. Il a dit : « Un Lannister paie toujours ses dettes ». Ce fut aussi simple mais très fort. Si tous les entrepreneurs pouvaient avoir ce code de conduite, ils connaîtront une réussite incroyable. Il est clair qu’à certains moments, et si ce n’était pas une fiction, il devrait être difficile à Tyrion de toujours respecter la parole donnée, mais non seulement il a donné sa parole d’homme, mais également c’est l’honneur de toute leur maison qui est en jeu. Et par discipline il doit obéir à ce code de conduite.

Plusieurs des entrepreneurs que j’ai eu à rencontrer ont de bons projets, des possibilités d’évolution, des opportunités qui peuvent leur être offertes, malheureusement très peu ont une règle de conduite et même si certains en ont, ce n’est pour eux que des mots et ils ne sont même pas capables de respecter leur propre règle, jusqu’à respecter des codes de conduite d’autrui.

J’ai vu ainsi des projets, des deals, des opportunités, tomber à l’eau parce que l’entrepreneur n’était pas à même d’avoir une conduite respectable. Le respect qui attire la confiance. Le respect envers les autres et envers soi-même.

Les bases de la discipline naissent d’abord dans la mise en place d’un code de conduite ou de règles qu’on s’impose et ensuite de la volonté de les respecter quoi qu’il arrive. Parfois il n’est nul besoin d’aller si loin, il suffit de respecter un accord signé, même verbalement et cela commence par des choses à priori insignifiantes : être à l’heure à un rendez-vous, rendre un rapport à temps, exécuter un travail au bon moment, rembourser une dette au temps convenu quelque soit ce qui arrive… ne pas chercher et trouver des raisons pour éviter de faire ce pour quoi on a donné sa parole. Et cela concerne également la vie personnelle de l’entrepreneur. Il y a des choses à faire quand on est entrepreneur et pour ce faire aucun besoin d’être dans un incubateur ou suivre une formation pour savoir que cela doit être fait.

Plusieurs jeunes entrepreneurs croient que ce sont les ressources qui feront d’eux des entrepreneurs en réussite. C’est comme croire que ce sont les armes qui font d’une armée un corps à craindre. En réalité une armée n’est à craindre que quand il y a une discipline complète du haut jusqu’à la base. Le jour où la discipline n’est plus respectée, que ce soit pour une bonne ou une mauvaise raison, c’est le début des problèmes.

Et comme il est écrit dans le Préambule au Service intérieur des armées « La discipline fait la force principale des armées ».

Un entrepreneur qui se respecte doit donc se demander : quel est mon code de conduite ? Comment dois-je faire pour que les partenaires et les clients et tout mon environnement me respectent et me donnent leur confiance et la maintiennent ? C’est ainsi qu’il posera les bases d’une pyramide millénaire.

La discipline c’est aussi comprendre que chaque domaine a ses obligations, ses codes de conduite et dès le moment où vous décidez de faire une activité dans ce domaine, c’est que vous vous engagez déjà à respecter les règles établies sans même les avoir lu.

« Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.» Matthieu 13 : 12

Notre système éducatif peut encore tolérer les moyens, voire les mauvais, idem pour le système professionnel étatique. Mais l’entrepreneuriat rejette systématiquement les moyens et les faibles. Il n’y a pas de place pour eux. En entrepreneuriat les ressources vont encore et encore à celui qui est le meilleur, car tout le monde veut voir de la réussite et non de la stagnation. Et ce n’est même pas une question d’intelligence. Il s’agit simplement d’une question de confiance véritable et il n’y a rien qui attire plus le respect des partenaires que la discipline avec laquelle vous vous consacrez à faire ce qui doit être fait. Ajoutez à cela de la passion et aucune porte ne pourra être fermée devant vous.

C’est le manque de discipline, et non d’idées géniales, qui fait que certains sont demeurés petit jusqu’à leur mort, tandis que d’autres ont dû se sacrifier au travail, à des règles de vie sévères afin d’atteindre leurs objectifs.

Une idée de projet a un temps limité pour se concrétiser, sinon elle sera bientôt dépassée par de nouvelles approches. Ceux qui détiennent les marchés et continuent à gagner ne sont pas demeurés leaders parce qu’ils ont des idées brillantes chaque seconde, mais parce qu’ils ont la discipline de faire le travail à faire, de se tuer à la tâche le temps qu’il faut demeurer les meilleurs.

Nous avons eu des projets à CUBE qui étaient excellents, mais parce qu’ils refusaient de rendre des rapports à temps, de réaliser les prototypes dans les temps impartis, d’aller sur le terrain rencontrer des partenaires et clients, de travailler dix-huit heures par jour, voire plus, de payer les dettes à temps… parce que leurs promoteurs croyaient avoir toute la liberté de faire ce qu’ils veulent, quand ils veulent et comme ils veulent, les projets ont été d’épouvantables échecs.Ce serait difficile de décrire exactement le contenu de cette discipline, chaque projet ayant ses devoirs qui doivent être accomplis. Et qui dit devoir dit être tenu de faire une chose par une loi, l’honneur, une morale, une obligation, une contrainte qu’on s’impose ou qui est imposée par le projet qu’on a décidé de lancer.

Etre le meilleur en tant qu’entrepreneur n’est pas, en réalité, un choix, c’est une nécessité et cela demande une discipline de tous les instants pour demeurer le meilleur et continuer à croître. Puis vient l’habitude et cette discipline devient une manière de vivre, une culture d’entreprise, de votre entreprise, et alors vous commencez à attirer les meilleurs, une équipe qui vous rejoint pour votre discipline et votre devise visible de loin, sans que vous n’ayez à le clamer.

Si vous n’avez pas de discipline, vous accumulez les dettes, dette de temps, de parole non tenue, de non éxécution, dettes d’argent et cetera et un jour quelqu’un ou une situation vous dira : « Le délai accordé est écoulé, veuillez rembourser votre dette ».

Extraits de « LES 11 COMMANDEMENTS » de Urbain AMOUSSOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s