Anna – Urbain AMOUSSOU

ANNA (1)

Anna

J’étais un lecteur compulsif. Je lisais en dormant. Nous déménagions beaucoup et dans ces nouveaux lieux ma première quête était la bibliothèque la plus proche. Je marchais parfois une heure et plus pour me rendre dans un sanctuaire où le silence des mots était roi. Je choisissais mes amis suivant la grandeur de leurs bibliothèques familiales et je les perdais au fur et à mesure que je vidais leur rayon. Il m’arrivait de rester des jours sans parler parce qu’un de mes personnages préférés a mal fini. Ou de ne pas sortir de la chambre. Mon père était le plus inquiet. Il ne comprenait pas comment je pouvais disparaître alors qu’il continuait à parler ou refuser de manger pour si peu…

 

Mes premières amours se prénommaient Anna, Karina, Irina, Katharina… Et nous avions souvent des discussions des jours durant. Elles me comprenaient, m’acceptaient, partageaient leur joie et leur peine avec moi. Et cela me faisait souvent mal de voir comment elles étaient plus mâtures que toutes ces jeunes femmes que j’allais rencontrer au collège, au Lycée, à l’Université. Celles de la vie s’étonnaient souvent de mon retard à un rendez-vous galant. J’aurais pu leur dire qu’Anna ou Katharina avait envie de parler plus longtemps, mais elles ne comprendraient pas. Comment pouvaient-elles comprendre que je recherchais les traits d’Irina dans leur regard ?

 

Puis il y a eu Isabelle, une vénitienne, j’en tombai éperdument amoureux dès le premier jour. Cela n’arrive que dans les meilleurs romans. Et vous le savez sans doute, les meilleures histoires d’amour n’étaient pas dans les Harlequins, laissons ça aux cœurs faciles. Les plus belles et troublantes étaient à jamais inassouvies, mélange de rebondissements, d’imbroglio et un dénouement qui vous laisse seul sur votre lit, le regard perdu entre les lignes.

J’ai vécu ainsi dans la vraie vie, collectant les amours infinis et interminables. Je pensais qu’elles aussi lisaient, je croyais qu’elles faisaient semblant de me détester comme le ferait Anna…

Urbain AMOUSSOU – Nouvelles confinées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s